Engagement et bien-être au travail : Développement du Profil Organisationnel Positif / Ilona Boniwell, Evgeny Osin et Justine Chabanne

Engagement and well-being at work: Development of the Positive Organisational Profile

Résumé

De nombreux modèles scientifiques visent à expliquer l’engagement et le bien-être au travail. Certains se concentrent plus sur les facteurs personnels à activer et tandis que d’autres portent davantage sur les caractéristiques de l’environnement et du contexte organisationnel. Dans le présent article, nous proposons d’intégrer les antécédents organisationnels et personnels de l’engagement et du bien-être au travail dans le modèle du « Profil Organisationnel Positif » (POP). Cette recherche vise à valider un outil francophone de diagnostic alliant les ressources de l’individu, de l’environnement organisationnel et du rôle professionnel qui déterminent l’engagement et le bien-être au travail mais aussi la performance en s’appuyant sur un large échantillon de salariés français (= 1 734). Les résultats des analyses factorielles confirmatoires démontrent la validité structurelle du nouveau questionnaire dont les 18 échelles montrent une bonne fiabilité (α entre .73 et .93). Les analyses de régression multiple révèlent des associations prévisibles des différents types de ressources au travail avec l’engagement au travail, la dépendance du travail, l’épuisement, l’ennui, la satisfaction professionnelle, la conciliation entre les sphères de vie et l’auto-évaluation de la performance au travail. Le modèle POP offre une perspective intégrale sur les antécédents d’épanouissement organisationnel et personnel au travail. Le nouveau questionnaire francophone des ressources POP peut être utilisé dans la recherche et dans la pratique du développement organisationnel pour éclairer les interventions en identifiant les leviers potentiels de changement positif au sein des équipes.

Mots-clés : Engagement ; Performance ; Bien-être au travail ; Épuisement ; Ennui ; Ressources.

Abstract

A number of scientific models attempt to explain engagement and well-being at work. Some of them focus mostly on personality factors that can be activated, whereas others concentrate on the characteristics of the work environment and organisational context. In the present paper, we propose to integrate the organisational and individual antecedents of engagement and well-being at work in a single model termed “Positive Organisational Profile” (POP). The research aims to validate a French-language assessment tool bringing together personality resources, resources of the organisational environment, and resources of work role that determine engagement, performance, and well-being at work, using a large sample of French employees (N = 1 734). The results of confirmatory factor analyses support the structural validity of the new questionnaire with 18 scales showing good measurement reliability (α in the .73-.93 range). Multiple regression analyses reveal predictable associations of different types of resources at work with work engagement, work addiction, exhaustion, boredom, work satisfaction, work-life balance, and self-reported work performance. The POP model offers an integral overview of antecedents of organisational and individual flourishing at work. The new French-language questionnaire of resources POP can be used in research and in the practice of organisational development to inform interventions by identifying the potential drivers of positive change in teams.

Keywords: Engagement; Performance; Well-being at work; Exhaustion; Boredom; Resources.

Accès au texte intégral